À San Francisco, des murs anti-pipi



Lundi 27 Juillet 2015

À San Francisco, certains murs sont recouverts d’un produit répulsif à l’urine. De quoi faire passer l’envie de faire pipi n’importe où.


San Francisco est déjà une des villes les plus vertes du monde. Après avoir supprimé les sacs en pastique, la municipalité californienne s’attaque aujourd’hui à une autre nuisance : celle d’uriner sur la voie publique. Le concept fonctionne déjà à Hambourg en Allemagne. Dans le cas de San Francisco, il s’agit également d’une peinture hydrophobe contenant un produit anti-urine. Certains murs en sont recouverts. À ce jour, le répulsif s’avère autrement plus efficace que les amendes.

La peinture anti-pipi a été posée sur une dizaine de murs dans des quartiers dont l’activité nocturne est intense. Ce qui crispe les riverains, exaspérés par les incivilités et les mauvaises odeurs. Les murs sont signalés par des panneaux dissuasifs traduits en trois langues : « Ce mur n’est pas un sanitaire public ». Si les fêtards passent outre, le répulsif contenu dans la peinture renvoie le jet d’urine vers eux. Il sera ainsi renvoyé à l’expéditeur, notamment sur ses chaussures et ses vêtements. De quoi faire passer l’envie d’uriner n’importe où. À San Francisco, l’arroseur est arrosé en somme.

Notez




News les plus populaires