Android, le monopole



Lundi 4 Août 2014

Aujourd’hui, 85% des smartphones sont équipés par le système Android de Google. Cela laisse peu de place aux autres.


Android, le monopole
C’est ce qu’on appelle une position dominante. Aujourd’hui, Android, le système d’exploitation mobile créé par Google, se retrouve dans 85% des téléphones vendus dans le monde. Un cap est dépassé, estime Strategy Analytics, un cabinet américain de recherche. Apple peut faire la tête : sur les 295 millions de smartphones vendus dans le monde au deuxième trimestre de cette année, 250 millions fonctionnent avec Android...

A contrario, le système iOS d'Apple est loin derrière. Même, il régresse : jusqu’à présent, il équipait 13,4%  du parc mondial des smartphones, pour descendre à 11,9% cette année. Chez BlackBerry, les chiffres sont alarmants : en un an, il est passé de 2,4 % à 0,6 % du marché mondial. Ainsi, les résultats  d’Android « se font au détriment de toutes les grandes plateformes rivales », explique t-on chez Strategy Analytics.

Pourtant, malgré le nouveau record d’Android, le marché reste éclaté : Google autorise différentes marques, y compris Samsung, le leader mondial, à se servir gratuitement d'Android sur leurs mobiles même si les versions peuvent être personnalisées. Malgré tout, ce qui se passe aujourd’hui sur le marché des mobiles, avec la prédominance d’Android, est comparable à ce qui s’est passé avec les PC et le monopole de Windows.

Chez Strategy Analytics, on juge que « Les concepteurs de systèmes d’exploitation concurrents vont devoir faire quelque chose de révolutionnaire pour renverser l’avance énorme d’Android. » La surprise pourrait venir d’Apple dans le marché des smartphones à écrans XXL, les « phablettes ». Pour les mobiles d’entrée de gamme, ou à bas prix, la donne pourrait changer avec le système de la fondation Mozilla, Firefox OS.

Android, le monopole

Notez




News les plus populaires