Août 2050, comme si on y était



Vendredi 3 Juillet 2015

Les températures du 1er juillet 2015 en France, sont à rapprocher de celles d’août 2050.


Août 2050, comme si on y était
Les températures de mercredi dernier ? Une avancée anxiogène dans le temps. En effet, les températures caniculaires de mercredi 1er juillet en France, étaient globalement celles qui seront courantes en août 2050... Exactement, celles du 17 août 2050. Dans tous les cas, il n’y a pas de quoi se réjouir.  
 
En décembre 2013, Évelyne Dhéliat, Madame Météo de TF1, s’était livrée à un exercice d’anticipation. La vidéo avait été présentée à Lima au Pérou, lors de la dernière conférence sur le Climat (COP20). Notons que la prochaine, la COP21, se tiendra à Paris en décembre. Par cet exercice, il s’agissait de se propulser 35 ans en avant. La simulation quant à elle, loin d’être farfelue, était basée sur les études conjointes de Météo-France et du Giec, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat.

Pas farfelues du tout, donc. Inquiétantes oui. D’ailleurs, les projections météo d’août 2050, correspondent point par point, à la météo du 1er juillet 2015 en France : « 40 départements en alerte canicule, des pointes à 40°C à Paris, un climat chaud mais tempéré pour la Bretagne », rapporte Le Point. Cette semaine, la fiction est donc devenue réalité. Mais une réalité angoissante. Contre le réchauffement climatique, le pape François a appelé à prendre soin de notre « maison commune. » Il est temps. Il ne s’agit pas d’attendre 2050 pour le faire. C’est maintenant qu'il faut agir.

Août 2050, comme si on y était

Notez




News les plus populaires