Apple Street View



Vendredi 12 Juin 2015

Après les Google Cars prenant des photos pour l’appli « Google Street View », c’est au tour d’Apple de lancer ses voitures dans les villes, pour sa propre version de cartographie urbaine.


Apple Street View
Huit ans. C’est long. C’est en tout cas, le temps qu’il aura fallu à Apple, la société à la pomme, pour lancer ses Apple Maps vehicles, équivalent des Google Cars collectant des photos pour les applications « Google Street View », permettant des visites virtuelles. Dans bien des domaines - les voitures sans chauffeurs, le streaming musical - Apple talonne Google. C’est encore le cas dans le secteur de la cartographie. C’est la raison pour laquelle, Apple souhaite lancer sa propre version de « Street View », le service de photographie urbaine de Google.
 
Résultat, pour son service de cartographie en ligne, les véhicules appareils photos d’Apple ont commencé à sillonner les rues de plusieurs pays. Dans un premier temps, les voitures photographiques vont prendre des photos et collecter des données aux États-Unis et en Grande-Bretagne, notamment en Irlande. « Apple conduit des véhicules autour du monde pour collecter des données qui seront utilisées pour améliorer Apple Maps », a annoncé la marque à la pomme sur son site, précise 20 Minutes.
 
En revanche, pour se démarquer de Google, attaquée sur la question de la protection de la vie privée - on se souvient de cette canadienne au décolleté plongeant dont l’image s’était retrouvée en ligne - Apple a affirmé qu’elle flouterait visages et plaques d'immatriculations avant de publier les photos. Naturellement, après de nombreux incidents, c’est une mesure que Google a elle aussi adoptée. Entre les deux géants, la guerre de la cartographie fait déjà rage. On se souvient, il y a deux ans, de l’essai infructueux d’Apple qui avait voulu retirer l’application « Google Maps » de ses iPhone, la remplaçant par « Apple Plans ». Aujourd’hui, la guerre des cartes ne fait que commencer.

Notez