Apple et Samsung accusés de ralentir leurs smartphones avant le lancement d'un nouveau terminal



Jean-Baptiste Giraud
Mercredi 20 Août 2014

C'est curieux comme votre téléphone vous semble tout d'un coup vieillot, lorsqu'un nouveau modèle pointe son nez. Victime du marketing ou bien de l'obsolescence programmée, au sens propre du terme ?


Difficile de faire semblant d'ignorer aujourd'hui la réalité de l'obsolescence programmée sur certains produits de consommation. Ces lecteurs de DVD, réfrigérateurs, lave-vaisselle qui ont la fâcheuse habitude de tomber en panne juste après l'extinction de la garantie ne sont pas seulement issus d'une mauvaise série : leur fabricant, bien souvent, a délibérément choisi d'utiliser des composants à la durée de vie anormalement courte, pour pousser le consommateur à remplacer le produit. Avec le risque, évidemment, qu'il se détourne de la marque.. ou pas.

On savait les ordinateurs Macintosh nettement plus robustes dans le temps, et capable "d'avaler" plusieurs mises à jour système successives sans trop broncher. Même chose d'ailleurs avec les iPad et iPhones, dont des modèles vieux de quatre ans acceptent encore le dernier "Os", système d'exploitation. 

Sauf que ce qui devrait être considéré comme étant un avantage est aujourd'hui dénoncé par certains spécialistes des tablettes et des smartphones comme un acte délibéré visant à rendre obsolètes des terminaux anciens en les rendant plus lents, moins réactifs, moins performants, afin de pousser les consommateurs à les remplacer. 

D'autres répliquent qu'une nouvelle version d'un système d'exploitation, apportant de nouvelles fonctionnalités, exige forcément plus de puissance de calcul ou de ressources en mémoire, mais dans les faits, c'est souvent inexact. Il n'est pas rare au contraire qu'une mise à jour ai rendu plus agile un appareil ancien : c'est le cas par exemple de iOs 7 sur les iPhone 4, plus rapides qu'avec iOs 6.

Sauf que l'accusation portée contre Apple, mais aussi contre Samsung, est plus sournoise. Des programmeurs soupçonnent les deux fabricants leaders du marché des smartphones et des tablettes de volontairement publier des mises à jour ralentissant les terminaux dans les semaines précédant la sortie d'un nouveau produit. 

l'Iphone 6 sera présenté au public le 9 septembre prochain. Si vous recevez une alerte pour une mise à jour de votre iPhone entre temps... Réfléchissez y à deux fois avant de l'installer ! 

Notez




News les plus populaires