Arnaud Montebourg veut développer un système d'exploitation 100% français



Mickaël Bazoge
Mardi 27 Mai 2014

L'activisme d'Arnaud Montebourg est remarquable par bien des points. Si certains ne manquent jamais une occasion de railler son appétence pour le « made in France », force est de constater que le ministre de l'Économie et du redressement productif fait bouger les lignes du conservatisme étroit et du défaitisme si en vogue dans l'Hexagone.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Son dernier combat, inspiré d'une tribune de Pierre Bellanger patron de Skyrock, a des relents du plan Informatique pour tous qui, dans les années 80, avait fini par isoler la France dans une splendide citadelle (incarnée par le Minitel qui ne s'est jamais exporté), quand le reste du monde commençait à basculer vers les ordinateurs personnels et internet.
 
L'idée, la voilà : développer un système d'exploitation 100% français ! Cette plateforme, développé sur le modèle du libre et de l'open-source, aurait pour vocation à équiper non seulement les smartphones et les tablettes, mais également les voitures et les robots, et « permettre la mutualisation des données entre les services partenaires ». Un cloud français, en quelque sorte.
 
Après tout, pourquoi pas. La France ne manque pas d'ingénieurs que la Silicon Valley s'arrache, et rien n'empêche un pays de prendre en main sa destinée numérique. La Corée du Nord et la Chine sont justement en train de développer leurs propres systèmes d'exploitation ! Un club pas vraiment ragoûtant… mais on peut comprendre que ces pays, et d'autres, sentent le besoin de s'éloigner de solutions américaines qui, comme on l'a vu, sont bien loin d'offrir toutes les garanties de sécurité.
 
Le projet n'est cependant pas tout à fait neuf. Dès 2010, Orange avait lancé l'idée d'un système d'exploitation européen, en partenariat avec Vodafone, Telefonica et Deutsche Telekom. L'affaire avait été plus ou moins enterrée, mais qui sait ? Peut-être qu'Arnaud Montebourg pourrait la relancer…

Notez