Au Japon, ni beurre, ni argent du beurre



Lundi 17 Novembre 2014

Pour le moins insolite, le Japon souffre actuellement d’une pénurie de beurre. Pour y remédier, il n’y a pas d’autre choix que d’en importer.


Au Japon, ni beurre, ni argent du beurre
10 000 tonnes de beurre. C’est la quantité de beurre que l’archipel japonais a décidé d’importer en urgence, pour lutter contre le plus grand manque que le pays ait jamais connu. Ce qui semble ahurissant chez nous, est devenue une réalité au Japon. Dans l'archipel, les supermarchés contingentent leurs réserves de beurre. Ainsi, un consommateur peut acheter une plaquette et pas plus : en tête de gondole, une plaquette par tête de pipe donc. Selon 20 Minutes.fr et l’AFP, les supérettes japonaises n’ont rien à envier à leurs homologues des pays de l’Est, aux pires heures de l’ère soviétique.

Pour appâter le chaland, les enseignes chanceuses communiquent à grand renfort de panneaux explicites : « Nous avons du beurre ! ». Ces dernières pourraient bien faire leur beurre dans un pays où ce produit est devenu rare. En effet, la production japonaise de lait a été réduite à cause de la chaleur de l'été dernier. Les vaches ont en effet souffert des températures élevées, rapporte le ministère de l'Agriculture. Avec une production réduite et des vaches KO, l’or jaune se fait rare. « Fin septembre, les stocks étaient inférieurs de 30% à ceux de l'an précédent, donc on peut dire que nous sommes en situation de pénurie », dit-on au ministère.
 
Pour autant, le réchauffement climatique n'est pas le seul responsable. Depuis quelques années, la production de lait est en déclin, dans un archipel à la population vieillissante. Les personnes âgées consomment peu de produits laitiers. Résultat, une production en baisse de 14%, et des échoppes quasi vides. La vache.

Au Japon, ni beurre, ni argent du beurre

Notez




News les plus populaires