Bientôt plus d’image pour Sony ?



Jeudi 6 Février 2014

Le géant japonais Sony a annoncé la cession de son activité d’ordinateurs grand public et la suppression de 5000 emplois de ses 160 000 salariés dans le monde. La cession de la division télévision de devrait aussi se concrétiser.


Bientôt plus d’image pour Sony ?
Recentrage de business forcé

Après avoir annoncé un bénéfice de 50 milliards de yens pour l’année 2013, Le Groupe Sony a revu à la baisse son bénéfice à 30 milliards de yens (220 millions d’euros). Et il s’agit sans doute d’un mirage. Les ventes ont été intéressantes pour le Groupe jusqu’à l’automne 2013, mais les perspectives ne sont pas bonnes. La clôture des comptes a lieu fin mars. Alors d’ici là, Sony devrait assumer une perte de 100 milliards de yens (730 millions d’euros).
Pour permettre de rester la tête haute avec un passé de plus de trois ans consécutifs dans le rouge, Kazuo Hirai, le P-DG, brillant homme d’affaires a décidé de recentrer son business.

Les ordinateurs VAIO de Sony sont cédés à Japan Industrial Partners, un fond nippon, pour un montant estimé à plus de 350 millions d’euros. Cette activité valait bien plus cher deux années plus tôt, mais la firme y croyait encore. L’arrivée des tablettes et des smartphones évolués a renversé la tendance.
Sony compte donc miser sur l’avenir, à savoir les consoles de jeux vidéo et les smartphones. C’est sans doute très dur au niveau affectif de laisser une activité afin de pallier une perte cuisante. En tous les cas, Sony souhaite sortir son épingle du jeu.

Des services différenciants

Kazuo Hirai mise sur le tout en un compatible. Avec adresse, le patron a lancé l’innovation propre à Sony lors du dernier salon High Tech qui s’est déroulé à Las Vegas en début d’année.
L’entreprise pionnière de la cassette vidéo, du Walkman, du DVD blu-Ray souhaite continuer avec « one Sony ». Il s’agit de mettre en communauté tous les appareils Sony de la maison : du MP3, à la Playstation 4, en passant par le téléviseur, les smartphone ou le PC.

Apple est déjà passé par là, mais il n’est pas parvenu à mettre en système commun télévision, console vidéo avec PC ou MP3. Alors, Sony sort le grand jeu, un vrai coup de poker.

Une mise en sécurité du Groupe

La vache à lait reste la console de jeu vidéo. Rien qu’à Noël, les ruptures de stock se sont multipliées. Les succès était attendu mais pas à ce niveau d’intensité…

Hirai san, la banane de Sony (comprenez jaune à l’extérieur et blanc à l’intérieur), très occidentalisée a décidé de mettre en avant l’avenir du Groupe avec les technologies de rupture. Pour faire bonne figure, non seulement les ordinateurs sortent de l’empire, pour rester japonais tout de même, mais les téléviseurs, activité historique du Groupe, devra également sortir en juillet 2014. C’est la condition sine qua non pour que l’entreprise garde une croissance vertueuse. Par ailleurs, 5000 emplois devront être supprimés après les 8000 déjà évaporés en 2009. Tout cela pour éviter de mettre la clef sous la porte.

Notez