Café-Vélo



Lundi 21 Mars 2016

Le vélo est devenu le mode de déplacement du bobo parisien. Résultat, des cafés-vélos ouvrent leurs portes à Paris. Il s’agit de boire un petit noir le temps de la réparation de son vélo.


Après le café-philo, le café-vélo. Sous l’impulsion du Vélib’, l’usage du vélo a fait un grand bond dans la capitale française. À tel point que le vélo est devenu un mode de déplacement de première importance à Paris. Du coup, dans la foulée de cette pratique, apparaissent des cafés d’un nouveau genre, les cafés-vélos. Récemment, deux ont ouvert leurs portes à Paris. Il s’agit de lieux hybrides entre ateliers-garages et cafés. Autrement dit, un endroit, « très pratique » peut-on lire sur le site de 20minutes.fr, où boire un café alors même que son vélo est réparé. Ainsi, on peut citer le petit atelier de réparation, La Chouette, rue du Château-d’Eau dans le 10ème arrondissement de Paris, ou Jour de vélo, situé dans le 12ème, rue de Cîteaux : « un café-vélo qui propose des services de réparation et de restauration dans une ambiance conviviale. »
 
Avant d’arriver à Paris, le concept a fait ses preuves en Grande-Bretagne, avant d’être rôdé à Lyon l’année dernière, puis à Grenoble, Nantes ou Lille. Le fondateur de Jour de vélo, un ancien salarié des Telecoms, explique à 20minutes : « C’est un projet que j’ai depuis dix ans (…) Je faisais régulièrement du vélo et je me suis rendu compte que les boutiques spécialisées n’étaient pas très ouvertes et accueillantes. Un jour, j’ai donc décidé de me lancer. » Résultat, dans son atelier-café ouvert le mois dernier, on trouve, « en plus de quelques bagels et tasses de café, des vélos neufs, des accessoires (casques, selles, etc.) et des réparations de vélo pour un prix fixé huit euros les 30 minutes. » Dans tous les cas, un lieu qui s’inscrit autour de l’échange et du partage, valeurs en hausse. Et le vélo, un art de vivre urbain en pleine expansion. 

Notez




News les plus populaires