Contre Amazon, adopte un libraire



Lundi 16 Novembre 2015

Contre Amazon, les libraires n’ont pas dit leur dernier mot. Des initiatives se multiplient pour contrer le géant de l’e-commerce.


Amazon n’en fini pas d’occuper le terrain. Avec les méthodes coups de poing du géant de l’e-commerce américain, c’est parfois dur de résister : « Amazon casse les prix, parce qu’Amazon jongle avec la fiscalité pour bénéficier d’un avantage financier déloyal, parce que sa culture de productivité est inhumaine », rappelle le site de 20Minutes.fr. D'autres exemples après que le New York Times a publié au mois d’août dernier, une enquête accablante.

Et encore, Amazon va plus loin. Début novembre, la société a en effet ouvert sa première librairie « physique » dans la ville de Seattle, aux États-Unis. Librairie qui ne vend que des best sellers… Pourtant, il y a de l’espoir. Le site de 20Minutes recense ainsi trois initiatives qui pourraient bien contrer le pure player et inciter les lecteurs à se tourner à nouveau vers leurs librairies et libraires, mis à mal. En France, le réseau de librairies indépendantes d’environ 3 000 adresses a perdu quarante enseignes à Paris, en l’espace de quatre ans.

Ainsi, on peut citer la start-up Le Haut de La  Pile. Elle est à l’initiative d’un concept pour le moins original : en substance, celui d’adopter un libraire. Dans les faits, il s’agit aussi d’un service de livraison rapide (48 heures et 14 euros). Mais surtout, les deux fondateurs, anciens étudiants de l’ESSEC, s’appuient sur les notions de proximité et de participatif. Ainsi , le temps étant ce après quoi tout le court, ils proposent un service sur mesure. Vous choisissez un libraire, qui selon vos goûts, choisira pour vous le livre que vous attendez. Aujourd’hui, huit librairies jouent le jeu, et envoient le bouquin idéal dans une box avec goodies en plus, précise 20Minutes. L’idée est d’augmenter le réseau de libraires, selon la co-fondatrice, Zoé Caldé.

Autre initiative : celle de La Kube, ou la box « livre » à la carte. Le concept est proche de celui du Haut de la Pile, même s’il est plus ancien. Lancé cet été, le succès a été viral avec 32 000 abonnés. Aujourd’hui, la start-up a un cahier de pré-commandes rempli. Les box sont livrées dans les 24 heures pour la somme de 15 euros. Ici aussi, le livre est choisi par un libraire en fonction des critères renseignés par l’abonné. Enfin, sur Twitter le compte lemotdulibraire. C’est une façon jolie et poétique de lire les traditionnels recommandations et mots que les libraires apposent sur les couvertures pour signaler leur coup de cœur. Mais un cran au dessus, à l’ère numérique !
twitter.com/lemotdulibraire

Contre Amazon, adopte un libraire

Notez




News les plus populaires