Coupe du Monde de football : Coupe du Monde sur Facebook



Vendredi 27 Juin 2014

Facebook est a peu près présent sur tous les fronts. Avec le Mondial de football, il n’est pas en reste. Lors de la première semaine du championnat, pas moins de 141 millions d’internautes ont suivi la Coupe du Monde via le réseau social.


Coupe du Monde de football : Coupe du Monde sur Facebook
Est-ce qu’un jour, on parlera d’un événement, quel qu’il soit, sportif ou autre, sans forcément le relier à Facebook ? Peut-être. Mais ce n’est pas pour aujourd’hui ! Aujourd’hui, la Coupe du Monde de football, qui se déroule au Brésil, du 12 juin au 13 juillet prochain, propulse Facebook encore plus sur le devant de la scène.
 
Depuis le début de la compétition, 141 millions d’utilisateurs se sont rendus sur le réseau social pour la suivre. Mieux, ces visites ont généré… 459 millions d’interactions… On est bien peu de choses... Facebook est ainsi devenu, via sa page Follow the action at facebook.com / worldcup « le plus grand stade du monde », avec infographies ultra ludiques, complètes et claires à la clé. De quoi tout comprendre en un clic ou un clin d'oeil.

Par exemple, lors du match culte, qui a opposé la France à la Suisse, le 20 juin dernier, 14 millions de personnes ont effectué plus de 25 millions d'interactions sur Facebook, sous forme de posts, de commentaires, de Likes, ou de partages. 
Facebook a plus d’un tour dans son sac. Et ce n’est pas étonnant, le réseau social ne pouvait pas rater cette manifestation sportive exceptionnelle. Entre autres, Facebook livre le top 5 des moments les plus forts, ainsi que les joueurs les plus en vue.

 
À titre de comparaison, ces 141 millions d’internautes, représentent trois fois plus de personnes et 3,8 fois plus d'interactions que celles produites pendant la totalité des Jeux Olympiques de Sotchi l'hiver dernier.
 C’est le Brésil, hôte de la Coupe du Monde, qui comptabilise sur Facebook, les fans les plus impliqués et les plus nombreux. Viennent ensuite les États-Unis, la Grande-Breatgne, hélas éliminée, l'Indonésie et le Mexique. On est foot ou on ne l’est pas. Et il semblerait qu’en ce moment, tout le monde soit foot.

Notez




News les plus populaires