De petits villages dans la ville



Vendredi 24 Avril 2015

La tendance est aux valeurs collaboratives. Échanger, partager. L’immobilier n’est pas en reste avec l'apparition d'espaces collectifs dans des immeubles d’habitation innovants.


À Lille, la résidence Machu Picchu
À Lille, la résidence Machu Picchu
Stationnements mutualisés, services, buanderies communes, jardins partagés, terrasses collectives… Ici, il n’est pas question de tapage, mais de partage. Contre toute attente, dans la foulée de l’esprit solidaire, de la notion de « bien vivre ensemble », les valeurs liées au partage et à l’échange se développent. L’immobilier n’y échappe pas. Ainsi, de nouveaux bâtiments d’habitation privilégient les espaces communs. Le but ? Mieux vivre ensemble.

C’est le cas par exemple à Lille. Dans le quartier de Fives, rapporte le site de 20 Minutes.fr, la résidence Machu Picchu en est l’illustration parfaite. Malgré son nom tiré par les cheveux, la résidence offre des espaces partagés : buanderie et jardin communs, terrasse collective… Dans les faits, des parties communes facilitant des formes de voisinage novatrices ont été pensées dans 53 logements sociaux par l’architecte Sophie Delhay.

Un habitat repensé. Ce qui est nécessaire selon l’architecte, et s'inscrit dans l’air du temps pour beaucoup. À nouvelles attentes, réponses pragmatiques. Dans la pratique en effet, dans la résidence Machu Picchu, tout est imaginé pour mieux vivre ensemble : « Grâce au système de coursives, l’immeuble est propice aux rencontres. Il faut aller plus loin que la simple cohabitation », explique Sophie Delhay à 20 Minutes.fr. Cet habitat d’un genre nouveau a le vent en poupe. Il s’inscrit dans une véritable évolution de la société : l'envie de créer de « petits villages dans la ville. »

Notez




News les plus populaires