En avant la 4G de Free Telecom



Jeudi 5 Décembre 2013

Xavier Niel vient d’annoncer une offre « révolutionnaire » 4G à un prix imbattable. Encore un grand coup de pied dans la fourmilière de la très lucrative industrie de la téléphonie mobile.


Une 4G inacceptable pour la concurrence et éthique pour les usagers

N’oublions pas que le P-DG de Free, Xavier Niel est un trublion d’origine modeste qui a vécu dans les bas-fonds cristoliens (originaire de Créteil, Préfecture du val de Marne) à son enfance. Et c’est sans doute cet attachement qui le destine à rendre accessible les technologies de pointe pour tout le monde. C’est un principe d’égalité qui est souvent affirmé par politiques et industriels, mais trop peu souvent mis en pratique.
Quand le champion actuel de la 4G, le bien nommé Bouygues Telecom, dont l’actuel Président Martin Bouygues honore l’entreprise familiale avec une cuillère en argent dès son plus jeune âge, propose le premier forfait 4G à 29.99€ par mois avec une montée en gamme où le point d’orgue culmine à 16Go et 59.99€ par mois.
La plupart des opérateurs français ont énormément investi sur cette technologie 4G, et observer un prix cassé avec des investissements très faibles, puisque le réseau Free dépend du réseau Orange pour le moment, peut donner lieu à une crise d’apoplexie. En effet, à ce train, le point mort de la 4G se situe très loin, et n’est pas prêt de rentabiliser l’affaire des opérateurs, ou plutôt celle des fournisseurs de téléphone mobile, comme Apple, Nokia, ZTE,… qui vont voir leurs ventes exploser.
Il est vrai qu’un forfait à presque 60€ par mois plus le prix du mobile a de quoi effrayer à l’achat pour une personne qui ne gagne pas bien sa vie ou qui n’a pas de revenus. Alors, finalement, un forfait Free reste une alternative « responsable », éthique, donc qui a trait à la morale et qui permet d’avoir accès à une technologie pour tout le monde. La différence s’effectuera sur le smartphone. La classe aisée prendra facilement le plus fun du geek, à savoir un Vertu à presque 8000€, alors que les autres prendront un appareil plus classique. Cependant, il n’est pas impossible qu’un Vertu soit connecté à une carte SIM Free. Souvent le luxe côtoie aussi ce qu’il y a de moins cher…

Un réseau 3G Free qui peine à se mettre en place

Le problème est bien présent : la 3G de Free semble encore trop dépendante du contrat clef avec Orange. L’entreprise de Xavier Niel n’a pas encore atteint une couverture totale avec la 3G, et cette dernière se met déjà dans la course de la 4G, à prix low cost, mais à prestation classique.
Alors il ne serait pas impossible que Xavier Niel ai déjà anticipé son jeu quelques années auparavant, en laissant passer la 3G. Autrement écrit, Free pourrait sortir du bois en sautant d’un réseau banal à la 4G directement. Les économies en termes d’investissements seront prodigieuses. Et si tel est le cas, l’affaire du patron d’Iliad sera très rapidement rentable.


Notez




News les plus populaires