Energies renouvelables et rechargeables: l'apprentissage de l'autonomie



Cafeine Le Mag
Jeudi 26 Janvier 2012

Energies "récentes", les énergies vertes doivent désormais se réinventer et s'adapter à leur propre évolution. Si des pas de géants ont été réalisés depuis les premières voitures électriques à autonomie réduite, il reste du chemin à parcourir, sans devoir s'arrêter pour recharger ses batteries!


Energies renouvelables et rechargeables: l'apprentissage de l'autonomie
La banqueroute de la société verte californienne Solyndra, due à une mauvaise politique de gestion dont on impute une part de responsabilité au gouvernement américain en août 2011, a jeté un froid sur un secteur considéré comme une valeur sûre de l'économie des années à venir. Mais compte tenu des perspectives énergétiques planétaires peu rassurantes à moyen et court termes, l'option écologique ne souffre d'aucune hésitation quand à son développement, quel que soit le domaine d'application de ces énergies vertes, ou "greentech": voitures, monde de l'entreprise, objets quotidiens, univers médical. Et, dans l'ensemble, les sociétés tournées vers la recherche de solutions d'avenir n'ont pas à s'inquiéter pour le leur, d'avenir. Exception faite de l'entreprise Solyndra dont la faillite remet en cause la politique énergétique générale du gouvernement Obama qui, accessoirement, ne brille pas vraiment par son exemplarité dans le domaine des énergies vertes.

Ailleurs, et sans parler de la Chine et de son développement massif de parcs d'éoliennes, les greentech se portent bien d'une manière générale ; comme la startup française Heliotrop, spécialisée dans les modules photovoltaïques à haute concentration et la mesure de l'empreinte carbone (donc la recherche de solutions pour sa diminution). A titre d’exemple, Heliotrop fabrique ses panneaux en France, avec des partenaires qui utilisent de l’électricité à basse teneur en CO2, dans des unités où sont privilégiés les matériaux longue durée et recyclables. En juin 2011, a été lancée la commercialisation d'unités solaires pour centrales au sol. Comme beaucoup de startups, Heliotrop est très pointue dans son domaine, et par conséquent ne craint pas tant que ça la concurrence...

La mention spéciale dans le secteur des énergies vertes réside bien sûr dans la recherche et le développement des singularités fortes sur le marché, mais aussi et surtout dans le contenu en innovation des solutions proposées, ou encore leur ergonomie et leur bilan énergétique. Le domaine du produit standardisé commençant à être encombré, la distinction entre les compétiteurs doit donc se faire sur leurs compétences propres et la recherche de niches inexplorées qui vont leur permettre de s’imposer d’office, tout en gardant un œil avisé sur les tendances générales. Par exemple, le développement d’appareils nomades fonctionnant sur batterie (tondeuses, éclairages, fauteuils roulants, oxygénateurs, défibrillateurs, vélos…) exige que l'on développe des solutions sur-mesure, permettant de sécuriser les performances des appareils (surtout dans le cadre médical !), et d’optimiser leurs caractéristiques environnementales afin de proposer aux industriels, clients finaux des produits finis, un produit ingénieux, écologique et économique, à la durée de vie qui s’étend sur plusieurs années et à l’autonomie avérée.

Dans ce domaine pourtant en pleine expansion (on prévoit une croissance à deux chiffres dans les années à venir, rien que sur ce secteur), on recense encore peu - voir très peu! - d’exemples européens réellement aboutis, et quelques exemples américains, mais pas suffisamment structurés pour fournir un service couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur, mise à part Brentronics... spécialisée dans la sphère militaire!

En France, c’est la startup Forsee Power Solutions (et ses diverses antennes basées en Chine, à Hong-Kong, en France et aux Etats-Unis selon leurs secteurs d'application) qui amorce l’ouverture du marché dans le domaine de l’énergie renouvelable et rechargeable sur-mesure, en travaillant à la conception, au développement et à la fabrication de batteries et chargeurs. Le secteur a évolué de pair avec la technologie des cellules utilisées (Lithium-ion, ici, qui garantit puissance et longévité, pour remplacer les anciennes batteries au nickel). Destinées aux industriels de plusieurs domaines, les batteries crées par Forsee Power Solutions anticipent la vague de la généralisation du tout nomade, en étendant son rayon d’application et en garantissant une sécurité maximale quand à leur utilisation (une mauvaise conception de tels produits risquerait, non seulement d’entacher l’image du fabricant, mais de mettre des vies en danger, si l’on applique l’exemple au domaine médical).

Côté environnement, les innovations de Forsee Power Solutions signent un véritable engagement éco-citoyen. Au niveau des mentalités françaises, 80% des utilisateurs se disent prêts à utiliser du rechargeable par rapport au jetable. Cela représente environ 23 appareils par foyer français, avec des piles qui polluent 32 fois moins que des piles classiques (piles rechargeables/piles alcalines). Forsee Power Solutions voit plus loin que le simple (et déjà novateur à l’époque) geste du recyclable. Solutions d'avenir dans une époque qui tend à se tourner vers demain et les technologies évolutives appliquées aux exigences de la vie de tous les jours, les énergies renouvelables et surtout, rechargeables demandent un niveau élevé de fiabilité au tout début de leur chaîne de fabrication, dès l'élaboration même du produit. Les jeunes entreprises, à l’image de Forsee Power Solutions, fortes de leur anticipation et de leur perfectionnement sur un marché qu'elles ont choisi d'explorer, promettent de relever le défi.

Notez




News les plus populaires