Espace : les secrets de Pluton bientôt révélés



Lundi 21 Juillet 2014

D’ici un an, en juillet 2015, une sonde de la NASA, (National Aeronautics and Space Administration) devrait frôler Pluton et pour la première fois, révéler à quoi la planète ressemble.


Des clichés de Pluton pris par Hubble
Des clichés de Pluton pris par Hubble
De New Horizons, la sonde spatiale de la NASA, on attend beaucoup de choses. Principalement, grâce aux photographies qu’elle devra prendre en se rapprochant de Pluton, à quoi ressemble cette planète. Aujourd’hui, à part sa forme sphérique et sa coloration rougeâtre, c’est un peu l’inconnu… En effet, elle n’a jamais été approchée de près par un appareil terrestre.

Dans le système solaire, elle reste méconnue. Elle a été découverte dans les années 30. Classée au neuvième rang de notre système solaire, elle a finalement été rétrogradée en «planète naine» il y a huit ans. Pourquoi naine ? Cela signifie, entre autres, qu’elle est sous-lumineuse, de classe de luminosité VI dans la classification spectrale.

À part des clichés pris par le télescope Hubble, (photo), peu de choses filtrent. Heureusement, cela devrait changer d’ici un an. Précisément, le 14 juillet 2015, quand New Horizons, la sonde spatiale envoyée dans l’espace, par la NASA en 2006, se rapprochera au plus près de Pluton. Dans l’espace, tout est relatif. Quand on dit « frôler », New Horizons devra tout de même passer à quelques 10 000 kilomètres de la planète rougeâtre. Pour autant, 10 000 kilomètres de distance dans l’espace, c’est comme si, en survolant la Terre à cette altitude, New Horizons «pouvait voir les bâtiments», précise la NASA.

Pourquoi 10 000 kilomètres de distance ? Cet intervalle a été choisi avec une grande précision. En effet, il va permettre à la sonde de prendre des clichés nets sans être aspirée par Pluton. Les spécialistes de la NASA imaginent alors pouvoir apercevoir «des geysers de glace, d’immenses montagnes, de profonde vallées et même des anneaux.» En attendant d’en savoir plus, New Horizons fait route vers Pluton. Le voyage est long : 4,6 milliards de kilomètres, mais la vitesse, elle, est rapide : 60.000 km/h.

Notez




News les plus populaires