Et le château de Pommard devint Américain…



Jeudi 18 Septembre 2014

Un des symboles du patrimoine français, le prestigieux Château de Pommard vient d’être racheté par un Américain.


Le Château de Pommard
Le Château de Pommard
C’est un homme d’affaires de la Silicon Valley, Michael Baum, qui devient l’heureux propriétaire du Château de Pommard. On pense évidemment au grand cru de Bourgogne du même nom, mais au-delà, le Château de Pommard, multiplie les activités économiques : un restaurant prisé, un jardin à la française qui se visite, un musée de la vigne et du vin, une galerie d'art réputée qui expose des Dali ou des Miro, pas moins. Le tout, situé sur la route des Grands vins de Bourgogne.
 
Un des fleurons du patrimoine français vient donc de changer de mains. Le prestigieux vignoble, composé de 20 hectares d'un seul tenant, a été cédé la semaine dernière à Michael Baum, un entrepreneur californien. Ce dernier, âgé de 50 ans, a fait fortune dans la Silicon Valley, en fondant des start-ups consacrées aux nouvelles technologies. Le montant du rachat en revanche, n’a pas été communiqué.
 
Le Château de Pommard, à l’origine propriété de la famille Laplanche, avait été racheté il y onze ans, par le fondateur de la société savoyarde de résidences de loisirs haut de gamme MGM Constructeur, Maurice Giraud. Ce dernier s’était, entre autres, lancé dans la rénovation des deux châteaux et avait investi de façon conséquente dans le vignoble. Le Château de Pommard est une entreprise rentable, avec un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros par an. Chaque année, il produit 80 000 bouteilles de Château Pommard et 20 000 bouteilles de Clos du Château.
 
« Sous son impulsion, le château est devenu la vraie locomotive oenotouristique de Côte-d'Or », a expliqué à l'AFP, Cécile Lepers-Jobard, directrice générale, en parlant de Maurice Giraud. Résultat, Michael Baum « a été complètement séduit par cet endroit, par ce qu'il véhicule et sa dynamique », a-t-elle ajouté. Mieux, de ce lieu unique, l’entrepreneur américain souhaite prolonger le développement sans déroger à la ligne imaginée par son prédécesseur, « avec les mêmes valeurs et les mêmes personnes ».

Et le château de Pommard devint Américain…

Notez




News les plus populaires