Gaspard, votre ange gardien en cas d'agression



Jean-Baptiste Giraud
Mercredi 9 Juillet 2014

L'affaire du métro de Lille - une jeune passagère avait été agressée sexuellement devant des passagers impassibles - et d'autres affaires de viol ou de vol avec violence ont inspiré un invention à un jeune inventeur français. Gaspard n'est pas un vigile en chair et en os, mais un petit boitier discret permettant de prévenir ses proches ou la police en cas de problème. Prometteur


Il ne sera peut-être plus nécessaire de couvrir les villes de caméras de vidéo surveillance si un tel boîtier se généralise. Gaspard est à peine plus gros qu'un bouton de chemise, et se porte justement, comme un bouton de manchette pour les hommes, à un passant du pantalon ou enfilé dans un bracelet pour les filles.

Relié à un smartphone récent (qui doit fonctionner en Bluetooth 4.0, disponible à partir de l'iPhone 4s chez Apple, et  standard sur la plupart des smartphones Android vieux d'un an ou deux), Gaspard est capable de déclencher une application installée dans le téléphone, qui va aussitôt envoyer des SMS d'alerte à une liste préétablie de contacts, avec la position. Pour déclencher Gaspard, une simple double pression, et c'est parti. 


Mieux : la technologie Bluetooth 4.0 permettant de couvrir une distance de 100 mètres à la ronde, contre 10 mètres pour le Bluetooth 3.0, tous les smartphones situés dans ce périmètre recevront automatiquement une alerte, pourvu qu'ils aient téléchargé l'application sur leur smartphone.

L'inventeur de Gaspard, un jeune français, annonce l'arrivée du boîtier - made in France- en fin d'année pour 15 euros seulement.

Notez




News les plus populaires