Gaspi fini ?



Mercredi 30 Septembre 2015

Le jeune élu Arash Derambarsh part en guerre contre le gaspillage alimentaire. Dans le même temps, il publie chez Fayard, « Manifeste contre le gaspillage ».


La faim justifie les moyens. Arash Derambarsh, élu local UMP, part en guerre contre le gaspillage alimentaire. Il est surnommé par Le Monde, « l’hyperactiviste contre le gaspillage alimentaire. » Et c’est bien de cela dont il s’agit : « Je ne cherche pas la personnalisation. Je fais ça pour ceux qui ont faim », dit au quotidien, l’élu de Courbevoie. Dans la pratique, il veut obliger les supermarchés à distribuer leurs invendus. C’est l’idée de sa proposition de loi anti gaspillage alimentaire. Dans la foulée, il a écrit un livre, « Manifeste contre le gaspillage » qui sort ce mois-ci chez Fayard.
 
On y apprend que chaque supermarché gâche chaque jour plus de 40 kilos de nourriture. Impensable pour Arash Derambarsh, conseiller municipal à Courbevoie. Il se bat pour qu’en France, une loi oblige les supermarchés à donner, tous les soirs, leurs invendus à l’association de leur choix. D'ailleurs, le Sénat a voté à l’unanimité cette proposition en avril de cette année.
 
Ce petit manifeste, utile, est à la fois un essai et un guide pratique. À sa lecture, on comprend qu’il est possible, simplement en arrêtant de gaspiller, de contribuer à éliminer la faim en Occident. On apprend aussi - consternant - comment s’est organisé un véritable système de gaspillage, et comment y mettre fin.
 
Le guide regorge de conseils pour n’acheter que le nécessaire, faire ses achats dans le bon ordre. L’auteur consacre aussi des passages aux dates de péremption, au glanage, à la conservation des aliments, à la façon d’accommoder les restes... Bon sens et bonne volonté sont aussi des clés de l’anti-gaspi alimentaire.

Manifeste contre le gaspillage, Arash Derambarsh, (Fayard).
 

Gaspi fini ?

Notez




News les plus populaires