Gmail : les mails rattrapés in extremis



Jeudi 25 Juin 2015

Depuis cette semaine, une fonctionnalité de Gmail permet à tous d’annuler l’envoi d’un mail parti trop vite ou par erreur.


Gmail : les mails rattrapés in extremis
Pour ceux qui ne tournent pas sept fois leur langue dans leur bouche avant de parler. Plus exactement, pour ceux qui ne réfléchissent pas sept fois avant d’envoyer un email… Gmail pourrait bien se poser en solution. En effet, depuis cette semaine, on peut désormais annuler l'envoie d'un email dans Gmail. Et ainsi, rattraper boulette et gaffe, erreur de destinataire etc. Et éviter de grands moments de solitude...

Tout le monde peut utiliser cette fonction. Jusqu’à présent, elle n’était disponible qu'en « bêta » et par l’intermédiaire des « Labs ». Depuis le 23 juin, ce temps est révolu. Il suffit d’activer la fonctionnalité qui se situe dans les paramètres de réglages : « Général » puis « Annuler l’envoi », rapporte le site de 20 Minutes.fr.

Chacun peut alors paramétrer un délais de latence, entre 5 et 30 secondes. Dans tous les cas, il faut faire vite ! Une fois le mail parti, une petite fenêtre de dialogue de couleur jaune apparaîtra avec ce message : « annuler ». Attention toutefois : si on salue la fonction, elle n'est pas irréductible. En effet, si le destinataire a ouvert le mail avant que l’expéditeur ne clique sur la bulle « annuler », c’est déjà trop tard ! Mais c'est déjà mieux que rien.

Gmail : les mails rattrapés in extremis

Notez




News les plus populaires