« Hijarbie » prend la pose sur Instagram



Mardi 9 Février 2016

Une Barbie Hijab fait une entrée fracassante sur Instagram. Le but ? « Inspirer les petites filles musulmanes. »


Chez Barbie, ça bouge. Après les Barbie « déformatées » qui viennent d’être mises sur le marché, à savoir, des poupées rondes, petites, black ou grandes, l’évolution de la Barbie blonde n’en finit pas. Aujourd’hui, à fond dans l’air du temps ou totalement à contre-courant, c’est à chacun de juger, la Barbie Hijab a même été créée. C’est l’œuvre de Haneefah Adams, une Nigériane de 24 ans. Avec sa « Hijarbie », elle entend « inspirer les petites filles musulmanes. »
 
Pour le coup, la société américaine Mattel, qui fabrique les Barbie depuis 56 ans, n’y est pour rien. Et contre toute attente, la Barbie Hijab est devenue une star des médias sociaux, selon le quotidien britannique The Independent. Elle a fait une entrée remarquée sur Instagram, et compte déjà de nombreux followers. En ouvrant ce compte, Haneefah Adams souhaitait que « les petites musulmanes du monde entier se sentent mieux représentées par leur poupée préférée. »
 
La jeune femme reconnaît s’inspirer des célèbres blogueuses mode d’origine musulmane. Ainsi, sa « Hijarbie » prend des poses qui n’ont rien à envier aux stars du streetstyle. Elle porte différents hijabs et pléthores de tenues, à la seule différence que ses cheveux sont cachés. Pour Haneefah Adams, pas question de penser que « Barbie pervertit les valeurs islamiques. » Avec sa poupée, elle espère incarner « un autre univers culturel et religieux », rapporte 20minutes.fr. Et surtout, « que les enfants musulmans se sentent valorisés, surtout les petites filles. » À bon entendeur, salut.

Notez




News les plus populaires