Hommes petits, moins coureurs ?



Lundi 15 Septembre 2014

Les hommes petits seraient plus fidèles. Si une étude vient de livrer ces résultats, une autre, démontre que les femmes préfèrent les gros... L’homme petit et gros donc, a plus de chances de garder sa femme... Dans tous les cas, de moins la tromper ?


Hommes petits, moins coureurs ?
Hommes petits, moins coureurs, donc ? C’est en substance, ce que viennent de trouver des chercheurs américains des Universités de New York et du Michigan. À l'origine de l'étude, Dalton Conley et Abigail Weitzman. Selon eux, les hommes « petits » c’est à dire mesurant  moins de 1 mètre 70, seraient plus fidèles que les autres. Dans les faits, ils divorceraient moins, et tromperaient moins leurs femmes. Chez les hommes, la taille, donc, jouerait sur le facteur fidélité.
 
Tout cela paraît un peu tiré par les cheveux. Et pourtant. Ces conclusions s’appuient sur une étude pour laquelle 3 000 couples hétérosexuels vivant de façon maritale ont été questionnés. Les hommes interrogés étaient âgés de 23 à 45 ans. Résultat, les « petits » amis font de meilleurs conjoints. S’ils divorcent moins, ils mettent aussi davantage la main aux… tâches ménagères. Mieux, pour leurs compagnes ou épouses, ils font preuve d'un soutien presque sans faille.

Selon les chercheurs qui ont mené cette étude, une femme et un homme donc, ces résultats s’appuient sur des valeurs ou notions découlant directement d’un ordre social donné. Ainsi, le hommes de moins de 1 mètre 70, auraient souffert de leur taille une bonne partie de leur vie. Et cela depuis la nuit des temps. De quoi créer des mécanismes de défenses et des réflexes. En effet, dans l’inconscient collectif, l’idée d’un homme grand est associée à un homme protecteur et viril. Un mâle dominant en somme... Mais qui parfois, va voir ailleurs.
 
Les autres, les plus petits, en ont donc soupé au cours des âges. N’étant pas considérés comme des mâles dominants, ils ont dû mettre les bouchées doubles, si on peut dire, pour s’imposer. Une fois en couple, peut-être qu’inconsciemment, ils se souviennent des efforts fournis pendant des siècles pour en arriver là... et que donc, cela ne sert à rien de dépasser le Rubicon. Mieux vaut rester auprès de sa blonde.

D'ailleurs, ils accorderaient plus d’importance à leur couple. Parce qu’ils savent très bien que les femmes sont plus sensibles aux hommes de grande taille. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le Journal of Family Issues, qui en début d’année, a publié les résultats d’une autre étude allant dans ce sens. Et pourtant... les femmes qui vivent avec des hommes moins grands que les autres, sembleraient plus heureuses. CQFD.

Notez