Inde : les chiens errants policiers ?



Lundi 18 Août 2014

En Inde, l’errance des chiens sans propriétaires est un vrai problème. À plus forte raison car une loi interdit de les tuer. À New Delhi, les autorités pourraient résoudre le problème en enrôlant les chiens vagabonds dans la police.


Chien errant en Inde
Chien errant en Inde
À New Delhi, ils étaient plus de 260 000 en 2009, à errer dans les rues. La police a trouvé une solution : enrôler les chiens vagabonds afin de faire régner l’ordre. « Si ces chiens doivent traîner dans la ville, autant les faire travailler », c’est ce qu’a déclaré, Jalaj Shrivastava, le président de la capitale indienne, au quotidien The Hindu.
 
Si certains habitants de New Delhi ont adopté des chiens errants et s’en servent de chiens de garde, cette décision officielle est une première. Direction l’école de police donc. Les chiens sans propriétaires y seront dressés et entraînés. Une fois exercés, ils travailleront en collaboration avec la police municipale. «Cette initiative résoudrait deux problèmes à la fois : cela réduirait le nombre de chiens errants, et permettrait de mieux assurer la sécurité des habitants», a précisé Jalaj Shrivastava.
 
Ce vagabondage canin pose un problème de santé publique. D’abord, une loi de 2001 interdit de tuer les chiens errants. Du coup, même stérilisé et vacciné, leur nombre augmente à vitesse grand V. Beaucoup de chiens sont agressifs et les morsures sont très fréquentes. En Inde, chaque année, 20 000 personnes succombent encore à la rage. Ce chiffre représente le tiers du total mondial. Alors, à l’école de police les chiens. Et pas de bavure, heu, pas de morsure !

Inde : les chiens errants policiers ?

Notez