Jamais sans mon GIF



Lundi 30 Mars 2015

À la mi-mars, s’est tenu à Austin au Texas, le SXSW, le Festival interactif de film et de musique South by Southwest. C’est aussi le rendez-vous geek par excellence, là où sont présentées les dernières technologies. Le GIF était partout.


Jamais sans mon GIF
Dans les allées du SXSW, c’est un peu la caverne d’Ali Baba. Mais en terme de haute technologie, c’est le must. Lors de la dernière édition du festival interactif SXSW à Austin, en mars au Texas, on peut parier que les innovations présentées vont s’imposer. C’est le cas du stylo Creopop. Premier crayon 3D, il est vendu comme une imprimante. Il peut dessiner ou imprimer les objets que l’on souhaite. Remarqué aussi, le bras artificiel conçu par la société Exiii : ce bras bionique possède des câbles électriques qui sont connectés aux nerfs. Ce qui laisse imaginer les applications multiples. 

À retenir aussi, et surtout, au SXSW qui est un festival interactif de musique et de film, c'est le pouvoir du GIF. Sa toute-puissance même. GIF, c’est le Graphics Interchange Format, le format d'échange d'images, plus connu sous l’acronyme GIF, format d’image numérique utilisé sur le Web. Le format GIF a su s’imposer sur le Net en deux clics. Alors qu’au début, il était considéré comme ringard, voire vieillot, enfin pas moderne du tout, aujourd’hui, il est omniprésent.
 
Pubs, blogs, campagnes de comm, les images animées ne savent plus faire sans GIF. Si les nouveaux outils ont permis la présence de GIFS partout sur Internet c’est aussi que sa technologie est relativement simple. Elle est accessible au plus grand nombre, même aux utilisateurs ne possédant pas les techniques de montage, d’édition de photos ou de vidéos.
 
Idéal donc pour les obsessionnels. Les toqués d’une scène fétiche peuvent la regarder en boucle sans pour autant se coltiner les autres. Alex Chung, fondateur et patron de Giphy, explique au Monde : « Dans un album de musique, il y a souvent qu’une seule chanson que vous aimez vraiment et que vous allez écouter en boucle (…) C’est la même chose avec le GIF : il vous permet de regarder cette scène que vous adorez et seulement celle-là. » Et Alex Chung de continuer : « La vidéo est un récit, le GIF est juste une pensée. » Et peu importe si les images sont issues d’une vidéo... Dans le monde des geeks, on n’est pas à un paradoxe près.

Notez




News les plus populaires