Je veux épouser Harry



Mercredi 25 Juin 2014

Télé-réalité, quand tu nous tiens… Surtout quand il s’agit de "dating royal".


Je veux épouser Harry
Ces Américains sont vraiment fous, et à vouloir rivaliser avec les British, encore plus ! Dans une émission de télé-réalité récente, I wanna marry Harry, « Je veux épouser Harry » en Français dans le texte, diffusée sur la chaîne américaine Fox, au mois de mai dernier, une quinzaine de bimbos prétendantes et célibataires essayaient de séduire, non pas le Prince Harry, mais le… sosie du Prince Harry, sans être au courant de la supercherie. Précision, les candidates étaient américaines, ce qui déjà, en soi, crée un certain handicap. Un peu vexés, les téléspectateurs américains ont décrété qu’il s'agissait de la pire émission de télé-réalité de ces dernières années !

Rappelons par ces faits, que le Prince Harry, est l'un des célibataires de la planète avec le plus de potentiel, à plus forte raison, car sa fiancée de deux ans, Cressida Bonas, aristocrate elle-même, et plutôt super classe que bimbo, vient de le larguer. Le protocole, le rôle à tenir, toutes ces responsabilités, il semblerait que cela ne la fasse pas rêver, elle-même qui en connaît déjà un rayon sur les us et coutumes de la haute société britannique dont elle fait partie.
 
Pour en revenir à notre sujet, les quinze candidates de l’émission, « Je veux épouser Harry », et pour la petite anecdote, il semblerait que même avec un cerveau, elles pensaient qu’il s’agissait du vrai Harry… Il s’agissait juste de Matt Hicks, le faux prince, un consultant britannique de 24 ans, spécialisé dans l'environnement. Pour se faire, il a dû apprendre à se tenir comme un prince, mais on doute, que ce qui représente l’histoire de toute une vie, s’improvise en quelques mois.

Last but not least, après « Je veux épouser Harry », la chaîne américaine, Bravo, qui on dirait, en redemande, à lancé, le 2 juin dernier, Ladies of London, où comment continuer à prendre des coups : cinq américaines découvrent les très codés codes sociaux de la haute société britannique, allant à des matchs de polo, fascinées par les Windsor. L’histoire ne dit pas, si elles vont se rendre au Royal Ascot, qui marque l’ouverture de la saison des courses de chevaux en Grande-Bretagne, et dont la Reine, est la plus grande fan.

Je veux épouser Harry

Notez