L'odeur des morts...



Jeudi 30 Avril 2015

Morbide ? Fétichiste ? Un parfum a été mis au point, capable de conserver l’odeur d’un mort…


L'odeur des morts...
Ça s’appelle le « réconfort olfactif. » Certains diront que c’est morbide, d’autres sauront apprécier… Kalain, une start-up normande vient de mettre au point le premier parfum capable de conserver l’odeur d’un défunt. Bientôt commercialisé, si vous êtes intéressés, cela vous coûtera la modique somme de 560 euros.
 
Perdre un proche, c’est compliqué. Dans la cohorte des sentiments ressentis lors d’un deuil, il y a aussi la peur d’oublier l’odeur d’un proche. C’est le constat fait par Katia Apalategui. À la mort de son père, elle s’est sentie désemparée de perdre également son odeur qu’elle aimait tant. L’idée d’un parfum a alors germé dans son esprit. Après plusieurs échecs, les choses s’inversent quand elle rencontre des chercheurs de l’URCOM, l’Unité de Recherche en Chimie Organique et Macromoléculaire de l’université du Havre.
 
Loin de considérer sa demande comme farfelue, les chercheurs se sont mis au travail. Ils ont mis au point une technologie capable d’imiter l'odeur d’une personne en partant d’un vêtement lui ayant appartenu. Dans la pratique, c’est relativement simple : on extrait d’un vêtement l’odeur d’un individu. Cette dernière est composée d’une cinquantaine de molécules, voire plus. L’odeur est ensuite reproduite sous la forme d’un parfum. Le tout prend quatre jour, plongé dans de l’alcool.
 
Avec l’idée de Katia Apalategui, puis la haute technologie et l’envie d’en faire un business, est née la start-up Kalain. À sa tête, le fils de Katia Apalategui, Florian Rabeau. L’entreprise devrait commencer à produire des parfums dès la rentrée prochaine, notamment, avec l’aide financière de l'agence régionale d'innovation de Haute-Normandie. Contre toute attente, le marché est porteur, avec le parfum des morts. Mais il pourrait se révéler plus gai avec d’autres déclinaisons du « réconfort olfactif ». Les doudous des petits enfants par exemple qui comporteraient l’odeur de leurs mamans…

Notez




News les plus populaires