La bombe innovation est lancée en Europe



Jeudi 21 Novembre 2013

L’Union Européenne va lancer son nouveau programme Horizon 2020 le 11 décembre 2013 pour lier recherche et innovation. Bien organisé, ce nouveau couple valorisera toutes les opportunités de collaboration et de financement.


Explosion du verrou relationnel recherche-business

Horizon 2020 fut présenté à la communauté des entrepreneurs de l’innovation lors du salon MeetInnov. La rencontre innovante de communautés est au centre de la conférence de Mme Joliff-Botrel, chef d’unité recherche et innovation de l’Union, qui a présenté le Programme Européen.

Le rassemblement des financements de l’innovation et de la recherche, dont le montant dépasse 70 milliards d’euros sur 6 ans, va faire germer incontestablement des produits innovants pour une mise sur le marché international immédiate. Monde académique et milieux d’affaires vont donc s’allier de manière beaucoup plus forte et importante en comparaison aux partenariats classiques comme les chaires d’entreprises dans les universités. Le dispositif est également inédit à l’échelle mondiale. Les américains ont l’habitude des collaborations de recherche entre universités. Et bien souvent, l’accompagnement dans la mise sur le marché reste spécifique à une filiale commerciale universitaire, comme Innosight, qui dépend fortement d’Harvard.

Du financement à l’action opportune

La machine de guerre Horizon 2020 s’actionne notamment avec l’aide des EIT (European Institute of Innovation and Technology). Ils offrent les moyens de transformer des idées en produits, d’industrialiser des techniques de laboratoire, de transformer les meilleurs talents en entrepreneurs. Cette « cross-fertilisation » doit ouvrir de nouvelles voies de dynamisme européen dans tous les secteurs. Les défis sociétaux, l’excellence de la science et le leadership industriel représentent la quasi-totalité budgétaire du Programme cadre.
Croisée des chemins tous secteurs, toutes tailles pour plus de réactivité
Au-delà de toutes les spécialités représentées, les collaborations sont aussi favorisées pour mélanger les tailles des structures. A Meetinnov se croisaient justement des grandes institutions transformées pour mieux s’adapter au terrain des toutes petites structures et des grands leaders industriels. Ce fut le cas du Centre Francilien de l’Innovation qui permet de mettre en relation des PME, TPE et leur donner les meilleurs moyens d’innover. Scientipôle permet également d’accompagner dans une collaboration partenariale des innovateurs d’excellence.

Construction efficace

Tous les moyens sont réunis pour co-construire efficacement dans ce futur Programme Horizon 2020. Le liant est donné entre incubateurs, pôles de compétitivité spécialisés, tel Cap Digital, et les toutes petites entreprises innovantes comme Vianoveo. Cette entreprise visionnaire a déjà anticipé les EIT, puisqu’elle permet de valoriser une idée innovante, dans une collaboration recherche-business, pour la transformer en produit, puis en offre, et enfin formaliser l’accession au marché.
En outre, l’aspect financier compte tout autant que la partie marketing en ce qui concerne la valorisation de l’innovation. Et pour construire la partie finance efficacement, une startup naissante comme SmartMetrics, propose une approche innovante de la valeur financière d’un projet. Comme Vianoveo, elle travaille sur la mise en pratique de la théorie cognitive de l’effectuation. Cela consiste à travailler de manière pragmatique à partir d’un existant pour trouver un résultat non pré-identifié.
Et c’est sans conteste ce qui peut rendre non seulement possible mais surtout efficace une collaboration recherche-innovation-business. L’Europe est à présent armée pour mieux innover.

Notez




News les plus populaires