La sécurité des objets connectés en question



Mercredi 6 Mai 2015

L’Internet des objets est sensé nous faciliter la vie. En revanche, en terme de sécurité, les objets connectés laissent à désirer. C’est ce qui ressort de l’analyse de Laurent Heslault, spécialiste de la sécurité, livrée à 20 Minutes.


La sécurité des objets connectés en question
Objets connectés et sécurité, l’équation ne va pas de paire. C’est ce que révèle Laurent Heslault. L’expert en sécurité chez Norton et Symantec été interrogé par 20 Minutes.fr. Si un des enjeux de l’Internet des objets est la sécurité, dans les faits, ce n’est pas toujours évident. Ainsi, 57 % des internautes européens, se préoccupent du fait que leurs données et informations ne soient pas protégées. D’ailleurs, 20 % seulement d’entre eux estiment les opérateurs capables de sécuriser leurs données. Ces chiffres émanent de la société Norton, spécialisée dans la sécurité informatique. Ils soulignent les craintes de plus en plus nombreuses concernant le thème du big data.
 
Dans le futur proche, qui sera celui des objets connectés, cette inquiétude concernant la sécurité des données privées devrait aller en grandissant. C’est en substance ce qu’explique Laurent Heslault au site de 20 Minutes : « pour près de 9 Français sur 10, la sécurité des données est plus importante que la qualité du service ou de l’objet, on peut dire que l’enjeu des objets connectés, aujourd’hui, c’est celui de la sécurité. Et ça le sera encore plus avec les données de santé, particulièrement sensibles. »

Aujourd’hui, les objets connectés font preuve d’une sécurité toute relative. Pour Laurent Heslault, « ce n’est clairement pas la priorité des constructeurs lorsqu’ils conçoivent un produit. » Résultat, certains objets peuvent transmettre des éléments et des informations sans que l’utilisateur s’en rende compte. Tant que la sécurité ne sera pas la priorité, les données seront faciles à intercepter. « Comme on est sur du virtuel, la question de la sécurité est moins évidente. Cependant, à mon avis, le premier objet connecté à vraiment s’en emparer aura toutes les chances de s’imposer. » À bon entendeur…

Notez




News les plus populaires