La voiture électrique, l'avenir de l'homme



Jeudi 2 Juin 2016

Contre toute attente, et après de longs atermoiements, les analystes financiers semblent valider l’avenir prometteur de la voiture électrique.


Tesla Model 3
Tesla Model 3
Longtemps, les analystes financiers ont douté. De quoi ? Du potentiel et de l’avenir de  la voiture électrique. Aujourd’hui, la tendance semble s’inverser. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux « à penser que le temps de la voiture électrique approche », rapporte Lefigaro.fr. D’ailleurs, toujours selon le site du Figaro, « en Bourse, Tesla retrouve les faveurs des analystes. » Ainsi, depuis 3 mois, le titre du spécialiste américain des véhicules électriques premium a augmenté de plus de 16%.
 
Le succès grandissant des voitures électriques s’explique notamment par le récent scandale des moteurs bidouillés chez Volkswagen, entre autres fraudes aux émissions carbone. Ainsi, pour Nick Anderson, gérant actions internationales chez Henderson Global Investors, « la nécessité du passage à une économie à faible teneur en carbone devient évidente ». Résultat, après ces trucages massifs, dont le constructeur japonais Mitsubishi n’est pas exempt, « les investisseurs commencent à se demander si le moteur à combustion interne n’est pas sur le point de devenir obsolète. »

Ainsi, en France, alors qu’on partait de zéro il y a quelques années, les ventes de véhicules électriques « représentent aujourd’hui 1% des ventes de véhicules neufs. » Chine et Norvège sont des pays très en avance, notamment grâce à des aides publiques importantes. Dans le même temps, « le parlement hollandais envisage d’interdire la vente de voitures essence ou diesel d’ici 2025 » explique Nick Anderson au Figaro. Dans la foulée, pour de nombreux spécialistes, le lancement du Model 3 de Tesla « annonce le début d’une transformation de l’industrie automobile. » Tant mieux.

Notez




News les plus populaires