Le mot juste



Mercredi 18 Mai 2016

Après Le Petit Larousse, la nouvelle édition du Petit Robert officialise également 150 nouveaux mots dans la langue française.


C’est la saison ! De quoi ? Des nouvelles éditions des dictionnaires de référence de la langue française, le Petit Larousse et Le Petit Robert. Après Le Petit Larousse la semaine dernière, qui a établi la liste de ses nouveaux mots version 2017, c’est au tour du Petit Robert. Comme son concurrent, Le Petit Robert fait entrer 150 mots sur les 300 000 qui y figurent déjà. Il est mis en vente à partir de demain, jeudi 19 mai.
 
Au programme : « Dégun ». Dégun ? Oui, cette expression Made in Marseille qui signifie : « pas un » ; « personne, aucun être humain » arrive en fanfare dans ce millésime 2017. Résultat, l’expression locale, « on craint dégun » suit. « On craint dégun », on ne craint personne bien sûr !  Même pas la « beuh », l’herbe, la marijuana qui étrangement fait également son entrée cette année dans le dico.
 
Si Le Petit Larousse officialise les « bolos », « mémériser » ou « tutos », comme tutoriels, Le Petit Robert prend un virage écolo avec les mots « écoconduite » ; « recyclerie » ou « covoiturer » et son dérivé, « covoiturage ». Les « zadistes » ne sont pas en reste, « ces militants qui s'installent dans les « ZAD » les « Zones à défendre », explique le site de 20minutes.fr. Mais aussi, dans le même registre, il faudra désormais compter sur « faucheurs volontaires » et « décroissants ».
 
Comme dans Le Larousse, même si ce ne sont pas les mêmes, les mots Tech, issus des nouvelles technologies, et les anglicismes liés font leur entrée. À l’image de « bitcoin », « captcha », ou « big data ». Le Petit Robert fait également la place à des bizarreries, comme « partir en cacahuète », « baltringues », « prendre cher » et même, « tendu comme un string », soit être angoissé ! Dans tous les cas, en 2017, les bolos zadistes ne mémérisent pas trop, ils sont tendus comme un string et envoient des scuds.

Notez