Le préservatif du futur



Jeudi 6 Août 2015

Il y a un domaine particulièrement créatif et innovant, celui des préservatifs…


Plié comme un origami, en spray, parfumé au Viagra… Les fabricants et ingénieurs redoublent d’idées et de créativité quand il s’agit d’imaginer le préservatif du futur. Différents prototypes et projets sont à l’étude. Dans tous les cas, leur point commun est la recherche d’un confort optimal. Il devra aussi être « plus facile à poser, plus fin, plus stimulant », rapporte l’Express. Dans tous les cas, l’enjeu est de taille : les jeunes le snobent, synonyme de trop de contraintes. Du coup, pour les chercheurs et les fabricants, c'est la course à l'innovation afin de créer le préservatif de demain.
 
Parmi les nombreuses initiatives, on peut citer le préservatif en spray. Imaginé par Michele Chu, une étudiante au Pratt Institute de New York, il est mixte. Surtout, rien à voir avec un préservatif classique. Dans le cas de Girlplay, c’est du latex qui est diffusé, à la fois, sur le sexe masculin mais aussi sur celui des femmes. Girlplay est encore au stade du prototype et plusieurs étapes doivent encore être validées, notamment, celles de la protection contre les infections sexuellement transmissibles. Dans une autre veine, il y a aussi le préservatif qui change de couleur s’il est en contact avec une MST : jaune pour l’herpès, bleu pour la syphilis, violet pour le papillomavirus et vert pour la chlamydia... Vous avez dit flippant ?
 
Plus engageant, des chercheurs australiens dont les travaux sont financés par la Fondation de Bill et Melinda Gates, planchent sur un préservatif en hydrogel. L’hydrogel est comparable à la matière dont certaines lentilles de contact sont faites. L’effet est garanti « seconde peau » et en prime, il pourra même diffuser des molécules de Viagra. Quant à l’Origami Condom, mixte, il est pliable et en silicone extra-souple. Dans tous les cas, question préservatif, ça bosse.

Notez




News les plus populaires