Le spray pour ne plus se doucher



Lundi 14 Septembre 2015

Un chimiste du MIT a mis au point un spray bourré de bactéries qui remplace la douche.


Dave Witlock
Dave Witlock
On aurait tendance à dire « beurk ». Mais on se retient car le résultat est une pierre ajoutée à l’édifice de la science. Dans les faits, un ingénieur en chimie, Dave Witlock, ne s’est pas douché depuis… douze ans. Vous avez bien lu. Mais qui dit, « ne s’est pas douché », ne signifie pas forcément, ne s’est pas lavé. Car le quidam, certainement un peu barré, se lave avec des bactéries. Mieux, avec le spray, baptisé Mother Dirt, qu’il a conçu avec des bactéries vivantes. Dave Witlock s’est mis à contribution. Il est le premier cobaye de sa création : il utilise lui-même ce spray depuis une douzaine d’années.
 
Dans la foulée, il a fondé la société AOBiome, qui fabrique des sprays à base de bactéries vivantes. Ces dernières rétablissent les bonnes bactéries qui ont disparu de la surface de notre épiderme à cause « de la vie moderne », relaie le site de 20 Minutes. Ainsi, « Nous avons fini par confondre propre avec stérile », analyse Jasmina Aganovic, directrice générale des produits de consommation chez AOBiome. Dave Witlock, diplômé du MIT de Boston, sait très bien ce qu’il fait. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas sale, quand bien même il ne s’est pas douché depuis plus de dix ans.

Il se lave avec son spray élaboré à base de bactéries vivantes. Son hygiène est ainsi assurée, rapporte la chaîne CBS Boston. Le spray diffuse en effet, de bonnes bactéries. Ces dernières le nettoient aussi bien qu’une douche quotidienne. D’ailleurs, il n’en démord pas : « Je n’ai pas pris une douche en plus de 12 ans. Personne ne fait des essais cliniques sur des personnes prenant des douches tous les jours », explique t-il à CBS 4. Il va plus loin : « sur quels fondements supposons-nous qu’il s’agit d’une pratique saine ? », demande t-il. Et toc.
 
« Nos utilisateurs ont remarqué que cela leur permettait notamment de réduire voire éliminer le déodorant ou encore les crèmes hydratantes », ajoute Jasmina Aganovic. Pour un résultat optimal, Mother Dirt doit être utilisé deux fois par jour. Inodore, son effet se rapprocherait de celui de l’eau. Aujourd’hui, l’eau est chère, son utilisation excessive et pas très écolo. Un débat émerge entre partisans de la douche quotidienne, et ceux qui dénoncent l’excès pour la peau et la planète des ablutions quotidiennes. Loin d’être anecdotique, Mother Dirt pourrait représenter une solution. En revanche, ce n’est pas donné à tous le monde de ne pas se doucher : le spray vaut 49 dollars, soit 43 euros. L’histoire ne dit pas combien de temps il dure.

Notez




News les plus populaires