Les Lapins crétins s’apprêtent à envahir les grands écrans de cinéma



Lundi 17 Février 2014

Ubisoft, l’éditeur de jeu français a décidé de conquérir le marché du film. Le Groupe a annoncé des intentions de coproduction avec les studios Sony Pictures (Columbia).


Les Lapins crétins s’apprêtent à envahir les grands écrans de cinéma
Des personnages à forte notoriété

« Baa baa !! ». Le vocabulaire est un peu limité, mais les lapins crétins rencontrent un succès inédit auprès des enfants, mais également des adultes. Ces petites créatures sont nées dans les studios d’Ubisoft pour devenir des personnages clefs des jeux de l’éditeur. Ces héros et à la fois anti-héros, stupides et souvent encombrants pour leur entourage ont déjà une belle carrière de huit années. Les produits dérivés se sont multipliés et représentent une manne à faire évoluer pour le futur.

Déjà cet été, Yves Guillemot, président du Groupe familial Ubisoft avait annoncé une coproduction avec Columbia et New Regency pour un film construit à partir de l’univers du jeu vidéo Watch Dogs.
Les personnages et les histoires ont atteint suffisamment de notoriété, pour qu’Ubisoft mise sur « ce moment où les évolutions de parts de marché sont potentiellement les plus importantes ». Et pour mener à bien cette opportunité, le Groupe breton a créé il y a deux ans sa filiale Ubisoft Motion Pictures.

Le premier film sera coproduit avec New Regency (Alvin et les Chipmunks) en exploitant le jeu vidéo Assassin’s Creed avec ses hitoires de pirates, flibustiers et de conspirateurs. Certes, le film pourrait être quelque peu sanguinolent, puisqu’avec les combats, les guerres, et les altercations diverses entre camps rivaux des Templiers et des Assassins, les blessures et tueries vont bon train.

Dans la même veine, Ubisoft vient également d’annoncer une coproduction avec Sony Pictures à propos des Lapins Crétins. Cette action permet à Ubisoft d’exploiter au maximum ses marques, tout en conservant sac créativité et son indépendance. C’est sans doute le jeu Rayman créé en 2006 qui sera adapté en premier lieu.

L’industrie du jeu vidéo en plein essor

Pour continuer sur la lancée des lapins crétins, le jeu mobile Lapins crétins : Invasion a rencontré un succès inespéré. Il s’est décliné en dessin animé. Ce dernier a rencontré un succès inespéré avec plus de deux millions de téléspectateurs en moyenne aux Etats-Unis pour chacun des épisodes. De la même manière, la nouvelle animation du Futuroscope « Les lapins crétins, la machine à remonter dans le temps » rencontre déjà un bon succès.

Et pourtant, le Groupe Sony se porte mal. En pleine restrructuration, il avait aussi tout misé sur sa nouvelle console de jeu Playstation 4 notamment pour la période de Noël 2013. Hélas, les prévisions de vente ont été décevantes.
Les jeux interactifs, tout comme les applications de jeux sur ordinateurs, tablettes et smartphones, sont en train de renverser l’univers des consoles de jeu. Et il s’agit sans doute d’une transformation de cette industrie dont devrait profiter Ubisoft, mais aussi les autres éditeurs de jeux videos.

Ubisoft pour sa part a vu ses progresser de 18% en 2013, et ce n’est pas terminé. Les lapins crétins comme d’autres personnages imaginaires vont prendre possession des studios de cinéma, et ainsi doper l’activité d’Ubisoft.

Notez




News les plus populaires