Navette spatiale réutilisable



Mardi 31 Mai 2016

Réutilisable la navette spatiale ? C’est le cas en Inde, où le lancement d’un modèle réduit vient d’être effectué avec succès.


C’est une première. Quoi ? Le lancement en Inde, d’un modèle réduit de navette spatiale réutilisable. L’enjeu était de taille, mais le succès était au rendez-vous. Selon le site de 20minutes.fr, « il s’agissait d’un test crucial en vue du développement d’une navette réutilisable capable de lancer des satellites à l’avenir. »
 
RLV-TD, c’est son petit nom technique. Soit l’acronyme pour véhicule de lancement réutilisable. Pour ce test décisif, la navette a décollé de l’aéroport de Sriharikota, « avant d’atteindre une altitude de 70 km et de redescendre pour amerrir 10 minutes plus tard dans le golfe du Bengale », peut-on encore lire sur 20minutes.fr.
 
Bonne nouvelle. L’atterrissage, ou plutôt, l’amerrissage, puisque le vaisseau flotte toujours, « s’est fait en douceur et le véhicule ne s’est pas brisé », a annoncé l’un des responsables de cet ambitieux programme spatial. Avant d’ajouter : « la mission s’est déroulée comme prévu et les données retirées de l’expérience montrent que nous avons atteint les objectifs et prouvé les capacités de la technologie RLV. »
 
Un bon point pour l’Inde donc. Le pays est en effet en concurrence avec les prototypes américains d’Elon Musk, et son programme SpaceX, ou Blue Origin, celui du patron d’Amazon Jeff Bezos. Mais pour le moment, pour l’ISRO, l’agence spatiale indienne, ça plane.

Notez




News les plus populaires