Où étaient vos ancêtres il y a 1 000 ans ?



Mercredi 7 Mai 2014

Un simple test ADN peut désormais vous renseigner sur vos origines en remontant jusqu'à plus de 1 000 ans.


Nous savons aujourd'hui retracer le parcours de nos ancêtres sur plusieurs générations et plusieurs points du globe. Mais un nouveau test ADN, fonctionnant quasiment comme un système GPS (dont il a gardé l'acronyme), peut désormais localiser l'endroit où vos lointains parents ont vécu il y a plus de 1 000 ans et, dans certains cas, aller jusqu'à repérer un village ou une île.
Où étaient vos ancêtres il y a 1 000 ans ?

Le test GPS

Avec un taux de réussite de 80%, ce test pourrait bien faire avancer la médecine personnalisée, la science médico-légale et la recherche sur les origines des différentes populations humaines. Ce dernier point est particulièrement important alors que de nombreux débats sur l'origine des Afro-Américains, des Roms ou des Juifs européens ont cours actuellement.
 
Ce sont les chercheurs Eran Elhaik de l'Université de Sheffield et Tatiana Tatarinova de l'Université de Californie du Sud qui ont mis au point le test baptisé "Geographic Population Structure" (GPS). Ils partent de l'ADN d'une personne dont les ancêtres proviennent de populations diverses. Par exemple, un Viking et une Britannique ayant eu un enfant lors de l'invasion de la Grande-Bretagne par les Vikings au 11ème siècle. Une fois qu'une signature ADN "mixte" est détectée, elle est comparée à l'ADN de personnes qui n'ont pas déménagé depuis des centaines d'années. Enfin, un programme informatique calcule le degré de proximité entre ces populations et l'ancêtre identifié et repère enfin l'emplacement géographique exact.


Un test réussi sur 600 individus

Era Elhaik a effectué ce test sur environ 600 individus provenant de régions très diverses comme le Koweit, Porto Rico ou encore les Bermudes et le Pérou. Le test a été concluant pour 82% d'entre eux, localisant leurs ancêtres à 100 km près. Jusqu'à présent ce type de test ne donnait une précision que d'environ 700 km, ce qui, en Europe, pouvait représenter une distance couvrant 1 ou 2 pays.
 
Pour simplifier et résumer cette découverte, Era Elhaik a déclaré : "Si nous admettons que notre monde a été fabriqué à partir de différentes couleurs de soupes (représentant les différentes populations), il devient facile de comprendre comment un mélange génétique peut se concrétiser. Si une population provenant d'une région "à soupe bleue" se mélange avec une population d'une région "à soupe rouge", leur progéniture seront porteurs de la couleur violette."

 
Un article relatant les résultats de l'expérience des chercheurs a été récemment publié dans la revue Nature.

Notez




News les plus populaires