Philae : « atchourrissage » réussi



Vendredi 28 Novembre 2014

Le 12 novembre dernier, le robot Philae a atterri sur la comète Tchouri. Un grand moment d’émotion.


Philae : « atchourrissage » réussi
C’est tout noir, c’est tout blanc. C’est historique. C’est l’histoire d’un petit robot appelé Philae. Lancé de la sonde spatiale européenne Rosetta, il a atterri le 12 novembre dernier, sur un gros bloc de rocher de glace noir, la comète Tchouri. C’était magnétique, poétique et silencieux à la fois. À quelques 510 millions de kilomètres de la Terre, ce qui laisse rêveur, le petit robot s’est posé comme au ralenti. Ce faisant, Philae a provoqué une grande émotion à l’échelle de la planète. Et c'est bien mérité.
 
L’exploit a transporté. Il faut dire, l’Agence spatiale européenne à l'origine de la mission, a fait du bon boulot. Jusque dans la mise en scène de l’atterrissage, tout était nickel. L’Agence spatiale européenne n’a pas lésiné sur les moyens de communication ultra pointus, avec clip futuriste à la clé, et cerise sur la gâteau, l’apparition d’Aidan Gillen, qui joue dans la série Game of Thrones. Toute la puissance d’Internet a été mise au service de cette opération magique. Pas la peine de préciser que Philae et Rosetta ont leurs comptes Twitter...
 
Si Internet a permis à bien des gens, d’être aux premières loges, il faut rappeler que la mission Rosetta a débuté il y a… vingt ans. De quoi lancer un pied de nez à l’instantanéité dans laquelle nous vivons, parfois un peu trop. Parce qu’avant de larguer Philae, la sonde a voyagé plus de dix ans dans l’espace. Rosetta a parcouru plus de 6,6 milliards de kilomètres...

Au-delà, l’atterrissage de Philae, représente l’épilogue d’une grande aventure collective. Derrière le projet, des chercheurs de vingt pays européens ont travaillé à l’unisson pour mener à bien cette mission culte - découvrir les origines de la vie sur Terre -. On le dit, que le collectif est une valeur phare en ce moment. En voilà la preuve. D'autre part, avec Rosatta et ses vingt ans de voyage, c’est un peu la victoire du Slow, sur Internet et son immédiateté.

Notez




News les plus populaires