Pour un émoticône préservatif



Mardi 24 Novembre 2015

La marque de préservatifs Durex, entend faire pression sur le Consortium Unicode, la société éditrice des Emojis, afin de créer un émoticône préservatif.


La marque anglaise de préservatif Durex ne cédera pas. Ce qui la motive ? Avoir un émoticône préservatif « officiel ». Mais pour ce faire, il ne suffit pas de le vouloir, il faut aussi obtenir l’accord du Consortium Unicode. Derrière cette appellation solennelle, le Consortium Unicode, se cache la société qui édite les Emojis. Mais on l’a compris, ne fait pas plier le Consortium Unicode qui veut. Même Durex. Du coup, l'entreprise britannique a lancé une campagne pour parvenir à ses fins. Sous le hastag #CondomEmoji, elle espère convaincre la société éditrice des Emojis de créer un pictogramme capote (anglaise).

L’idée n’est pas de la provoc. Avoir un icône préservatif, c’est un bon moyen (pictural) d’encourager les rapports sexuels protégés. Même si évidemment, Durex y trouve son compte. « Le géant mondial du préservatif », dixit 20minutes.fr a par ailleurs conçu un spot de pub, pour « encourager le dialogue et sensibiliser (le public) à l’importance d’utiliser des préservatifs pour se protéger contre les infections sexuellement transmissibles comme le sida ».
 
À l’ère numérique et à l’ère des réseaux sociaux, Durex souhaite réunir pas moins d’un million de supporters, ce qui semble possible. En revanche le temps presse. L’objectif est d’avoir ce pictogramme préservatif prêt pour la Journée mondiale de la lutte contre le sida, qui aura lieu le 1er décembre prochain. Aujourd'hui, les Emoji sont devenus un nouveau langage universel, notamment pour les jeunes. Ils pourraient représenter « une manière efficace et décomplexante d'aborder la question de la protection », dit-on chez Durex. Un Emoji préservatif officiel pourrait en effet, permettre « aux jeunes de dépasser leur honte quand ils discutent de rapports protégés », ajoute t-on chez Durex. Allez, #CondomEmoji.


Notez




News les plus populaires