Prothèse tatouée



Lundi 14 Décembre 2015

Pour les personnes qui portent des prothèses, une start-up lilloise a imaginé des tatouages originaux.


Tatouage amovible, tatouage pansement, tatouage test… Aujourd’hui, le tatouage se décline de multiples façons. La dernière innovation en date ? Pour les personnes handicapées, il existe des tatouages à apposer sur leurs prothèses. On doit ce concept original à une entreprise située à Lille, U-exist. Chez U-exist, deux orthoprothésistes, pour la partie technique, et une styliste, pour l’aspect créatif, travaillent de concert. Ils peuvent ainsi répondre à la demande diverse et variée.
 
Pieuvre, crocodile, fleur ou même créations spéciales ou personnalisées… les motifs sont appliqués sur les prothèses par les orthoprothésistes. Ces dernières ne ressemblent donc à aucune autre. Le fondateur de la start-up, Simon Colin, a eu cette idée alors qu’il était étudiant en orthopédie : « je voyais les patients se décomposer à chaque fois qu’on leur apportait leur prothèse qui imitait la couleur chair », explique t-il à 20minutes.fr.
 
Si les tatouages peuvent aider à dédramatiser le port d'une prothèse, c'est tout bénèf. D'ailleurs, ils ont un impact à deux niveaux : ils jouent sur l’aspect esthétique d’une part, et psychologique d’autre part : « en personnalisant leur prothèse, cela permet aux personnes handicapées de mieux s’accepter », ajoute le fondateur de U-exist. Loin de l'anecdote, si les tatouages peuvent alléger le handicap, c'est bon à prendre.

Notez




News les plus populaires