Revendre son RDV chez le médecin ?



Vendredi 13 Mars 2015

Les rendez-vous annulés chez le médecin sont un vrai pataquès en terme de désorganisation, sans parler du manque à gagner. Pour y remédier, une plateforme Internet propose de mettre en ligne sa place moyennant finance, ou non.


Revendre son RDV chez le médecin ?
28 millions de rendez-vous annulés par an… En France, annuler chez le médecin est un gouffre sans fond. Paradoxalement, c'est sans compter la difficulté et l'attente pour obtenir un rendez-vous. Du coup, de petits malins ont imaginé le site Internet yamaplace.fr. En ligne, des rendez-vous chez le médecin annulés sont proposés à la vente. Comme des places de concert, ou des billets de train, on achète et on vend. La seule différence est le type de « biens » à acquérir ou à revendre. 

L’idée est bonne. Elle s'appuie notamment sur les délais de plus en plus longs pour obtenir une consultation chez un spécialiste. Pour exemple, cite le cabinet Yssup-Research, un délai de 77 jours est en moyenne nécessaire pour un rendez-vous avec un ophtalmo ! À côté de ça, les rendez-vous médicaux annulés à la dernière minute sont légion…
 
Résultat, on ne peut ni nier ni démentir l’utilité d’un site comme yamaplace.fr. Le principe est celui du boncoin.fr : un particulier poste une annonce sur la plateforme. Il doit renseigner le jour et l’heure du créneau qu’il souhaite annuler chez son médecin. Dans certains cas, mais pas tout le temps, le tuyau ainsi posté peut se monnayer entre 5 et 10 euros. D'où, de possibles dérives.
 
Faire commerce de rendez-vous annulés pourrait devenir une activité à part entière pour des personnes mal intentionnées... Évidemment, cela complique le dessein d’une telle plateforme et sa vocation première. L’idée, bien sûr, n’est pas de créer un marché noir du business médical. Le fondateur, Wahib Sali, précise à 20 Minutes.fr : « yamaplace.fr est avant tout un espace de solidarité et d'entraide. »

Enfin, si le concept est excellent, dans la pratique, plusieurs choses achoppent : au-delà du business de l’échange de rendez-vous, restent des éléments aléatoires. Par exemple, un particulier n’est jamais sûr que le médecin va accepter un changement de rendez-vous, ni si le créneau est encore disponible... Bien des points en suspens donc. Le mieux est encore de se tenir à son rendez-vous, quand on a réussi à en obtenir un…

Notez




News les plus populaires