Se chauffer grâce à l'énergie des datas centers



Mercredi 30 Mars 2016

Se chauffer grâce à l'énergie dégagée par les datas centers, les centres de traitement des données informatiques et numériques, c'est de plus en plus courant, et écolo.


C’est un principe innovant et qui tend à se répandre. Tant mieux ! De quoi s’agit-il ? De recycler l’énergie générées par les data centers à des fins utiles et écologiques. Comme celle de chauffer une piscine grâce à l’énergie produite par la concentration de serveurs informatiques. Ce sera bientôt le cas à Paris, dans le 13ème arrondissement, à la piscine publique de la Butte aux cailles. Piscine écolo donc.
 
Dans la pratique, cela est possible grâce aux data centers. Ces centres de traitement des données informatiques et numériques génèrent en effet beaucoup de chaleur. En plus, c’est donnant donnant. En effet, rapporte Le Figaro : « chauffer le bassin d’une piscine, ça coûte cher, et ce n’est pas très écologique. Refroidir un data center, ça coûte cher, et ce n’est pas très écologique. » Le constat est simple.
 
À Paris, la piscine municipale de la Butte aux Cailles sera chauffée en partie, selon ce principe. C’est la startup grenobloise Stimergy qui est le maître d’œuvre de l’installation. La piscine sera chauffée grâce aux serveurs installés au sous-sol. « Le mécanisme est simple : convertir une partie de l’énergie en chaleur par le biais d’une chaudière spéciale afin de chauffer ainsi partiellement l’un des bassins » relate Le Figaro.
 
Aujourd’hui, avec l’omniprésence d’Internet, les data centers, ces sites où se concentrent « d’importantes infrastructures informatiques » sont incontournables. Ils permettent en effet de « faire face à la multiplication des données numériques et à l’explosion du cloud. » Ainsi, dans la région Île de France, 42 sont implantés, notamment en Seine-Saint-Denis. De là à mettre en place des solutions alternatives et écologiques, il n’y a qu’un pas.

Notez




News les plus populaires