Tapis volants ? Non sols intelligents...



Jeudi 5 Juin 2014

Il va falloir s’y habituer. Demain, tous les objets seront connectés. Après les raquettes de tennis, les semelles équipées de GPS, ou les lunettes à la réalité augmentée, bientôt ce sera au tour du revêtement des sols d’être smart et connecté.


Tapis volants ? Non sols intelligents...
Le tapis magique d’Aladdin, une fable ? Pas sûr. Dans notre monde connecté, le plancher branché et intelligent est en marche, si on peut s’exprimer ainsi. Plus précisément, on parle de sol en mouvement, soit, le principe du floor in motion, en Anglais. Si l’entreprise qui en est à l’origine est française, le nom est bien Anglais… Tarkett, société spécialiste des sols, vient de créer un revêtement permettant de repérer un individu en train de tomber. Plus largement, le revêtement high-tech, est capable de lancer une alerte, grâce à un dispositif connecté.
 
Comment cela marche t-il ? Une très fine couche piézoélectrique est posée sous une moquette, un parquet ou un sol en plastique. Quand un mouvement fort pèse dessus, les deux extrémités des pôles opposés se rapprochent, entraînant une réaction électronique. Même si à l'avenir, les utilisations devraient être différentes, c’est le même principe qu’un dancefloor qui s’illumine quand on marche dessus, peut-on lire dans Libération.

On imagine que ces revêtements pourraient bientôt équiper des hôpitaux par exemple. Dans le cas d’une chute, un avertissement est envoyé à une interface électronique, qui est ensuite retransmis par des ondes radios à des récepteurs, qu’on imagine être portés par les équipes soignantes. Au même moment, si une personne tombe, au bord du tapis, des LED s’allument. La personne qui est tombée saura ainsi immédiatement que sa chute a été détectée.
 
Alors que le pôle de dépenses énergétiques a besoin d’être réduit, cette interface comporte plus d’un avantage. En effet, l’électricité n’est pas utilisée, et l’installation ne produit pas de champ électromagnétique. Certes, mais comment ne pas s’emmêler les pinceaux ? Comment faire pour que les signaux ne se déclenchent pas à tout va si un objet tombe par exemple sur le sol connecté ? Démonstration faite chez Tarkett, avec un objet jeté par terre. Le sol ne détecte que les humains. Pour en arriver là, et avec une telle précision, un algorithme a dû être créé. Il semble infaillible.

Au final, l’idée est de pourvoir les hôpitaux ou les maisons de retraite avec ce type de sols. C’est un dispositif compétent et qui sécurise, les patients, leurs proches, et le personnel. La société Tarkett souhaite mettre sur le marché, florissant, ce sol intelligent dès la fin 2014, en Europe, mais également aux États-Unis. Prix moyen : 2 500 euros pour vingt mètres carrés environ. Ce n'est pas une raison pour faire exprès de tomber.
 

Notez




News les plus populaires