Un point et ce n'est pas tout



Mardi 29 Décembre 2015

Une nouvelle étude américaine montre que les SMS terminant par un point sont moins sincères que les autres.


Un point et ce n'est pas tout
Ce qui est bien dans les études scientifiques, c’est qu’elles représentent une mine. Si parmi elles, il y a à boire et à manger, il y a toujours quelque chose à dire. C’est notamment le cas d’un récent travail qui a été rendu public. Il émane de Celia Klin, une psychologue de la Binghamton University dans l’État de New York aux Etats-Unis, et de son équipe de chercheurs.

Première nouvelle : ses travaux, qui ont été publiés dans la revue Computers in Human Behavior montrent que les SMS qui se terminent par un point, apparaissent comme moins sincères. Moins francs donc les textos dont la fin est signifiée par un point. Point-barre en somme ? Pour en arriver à ces conclusions, Celia Klin et son équipe ont étudié le comportement de 126 étudiants an matière d’écriture de textos, et de ponctuation donc. Selon M Le Magazine du Monde, on leur a soumis « des échanges entre deux individus sous forme de textos et de messages écrits à la main. »

Au final, dans cette série de seize échanges, les étudiants ont trouvé que la réponse texte était « moins sincère quand il s’agissait d’un texto suivi d’un point. » En revanche, quand il s’agissait de textes écrits à la main, bizarrement, cette impression de manque de franchise n’entrait pas en ligne de compte. Les réponses le mieux interprétées étaient de simples mots comme Okay, Sure, Yeah, Yup, à une réponse du type : « j’ai deux places en plus, veux-tu venir ? »

Pour la chercheuse Celia Klin, cela indique que « la ponctuation influence la façon dont les SMS sont interprétés. » Ainsi, la sincérité de messages courts apparaît nettement plus grande en l’absence de points. Bien. À la suite de l’étude, le Washington Post s’est fait l’écho d’un autre « point » important : celui d’exclamation. Ok ?!!

Un point et ce n'est pas tout

Notez




News les plus populaires